La logistique, principal frein à l’export en Afrique

Catégorie parente: ROOT Catégorie : Actualité Création : vendredi 29 juin 2018 Mis à jour : mardi 13 novembre 2018 Publication : vendredi 29 juin 2018 Écrit par admin

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La logistique et la réglementation sont les deux principaux freins à l’export pour les industriels du médicament marocains vers les marchés africains. C’était l’un des messages forts lors d’une récente rencontre des diplomates africains avec les laboratoires GALENICA.

Cette réunion, qui s’est tenue mardi 12 juin, à Casablanca, était l’occasion pour une dizaine d’ambassadeurs africains de s’exprimer sur les entraves à l’export pour l’industrie pharmaceutique. «L’objectif de cette réunion est de faire le point sur les réalisations et les difficultés afin de trouver les solutions adaptées en vue de dynamiser nos relations», souligne Abdelghani El Guermaï, président-fondateur des laboratoires GALENICA.

Lire la suite...

Affichages : 1288